Un ventre plat pour l’été !

Les beaux jours arrivent, je vous livre mes secrets pour retrouver un ventre ferme et tonique dont vous avez tant rêvé.

Vous vous demandez régulièrement comment travailler et stimuler cette zone du bas du ventre, souvent adepte de masse adipeuse. D'un point de vue anatomique, il faut savoir qu'il n'y a pas de distinction entre le haut et le bas des abdominaux. Nous sommes constitué d'une grande partie antérieure nommée le droit de l'abdomen, du transverse situé en profondeur, et des obliques qui nous permettent les rotations et les inclinaisons du tronc. Cependant, à condition d'avoir un mode d'alimentation sain, nous pouvons aller stimuler cette partie basse de manière plus intense en incluant des exercices fonctionnels et polyarticulaires.

"Le corps d'un athlète et l'âme d'un sage,
voilà ce qu'il faut pour être heureux - Voltaire"

1- Premier exercice

ciseaux

Le premier exercice est un travail en ciseaux, réalisé entre les membres inférieurs et supérieurs. Conserver de l'amplitude tout le long de l'exercice. Une variante consiste à supporter la tête avec les deux mains en cas de tensions cervicales : dans ce cas, attention à ne pas exercer de tirage sur la nuque et à orienter correctement le bloc épaules. Le rythme élevé du mouvement permet d'alterner la respiration en soufflant d'un côté et en inspirant de l'autre.

2- Deuxième exercice

Elevation

Le second exercice consiste à réaliser des élévations : orienter les jambes verticalement en décollant le bassin du sol. Freiner fortement la descente afin de contrôler la résistance abdominale. Possibilité d'utiliser les mains comme appuis. Un coussin peut être placé sous les fessiers pour sécuriser les retours. Inspirer à l'élévation et expirer lors du retour au tapis.

3- Troisième exercice

rotations

On retrouve les rotations de buste pour ce troisième exercice. Conserver un dos parfaitement droit - sangle abdominale verrouillée. Alterner les allers et retours de gauche à droite. Possibilité de poser les talons au sol afin d'alléger les tensions lombaires.  Comme l'exercice numéro 1, le rythme élevé du mouvement permet d'alterner la respiration en soufflant d'un côté et en inspirant de l'autre.

4- Quatrième exercice

rameur

Le quatrième exercice est une simulation du rameur avec appuis des mains au sol. Travail en profondeur sur l'ensemble de la posture. Conserver un dos droit. Possibilité sur un premier niveau de ne pas tendre entièrement les deux jambes lors de la phase aller. Inspirer à la flexion du corps et expirer lors de l'extension afin de supporter la résistance musculaire.

5- Mise en circuit

Réalisez chaque exercice sur une durée de 30 secondes, successivement, et enchaînez le tout sur 6 tours. Attention à vos placements lors des exercices, et accordez de l'importance à votre échauffement musculaire - articulaire - cardiovasculaire avant de débuter ce genre de circuit. À vous de jouer, GO !

Jérémy POULIN